Ajuster son entraînement avec le coronavirus

Ce printemps sans précédant implique que l’on revoie ses objectifs sportifs de la saison ainsi que son entraînement. Comment adapter son activité physique, rebondir et se remotiver pour des compétitions futures ? Et surtout, comment utiliser au mieux notre passion pour le sport afin de s’assurer une santé optimale ?

De la déception à la remotivation

Déception, colère, et autres sentiments similaires sont tout à fait normaux. Le confinement a bouleversé notre quotidien ainsi que nos objectifs. Certes, il y a plus important que le sport et la compétition diront certains, mais nos passions font tout de même partie intégrante de notre vie.

Poursuivre ses rêves et ses objectifs pendant parfois plusieurs années, cela donne du piment à la vie. Parfois, c’est aussi une manière de persévérer et de traverser les moments plus difficiles. Alors oui, même s’il y a plus important, ne nous sentons pas coupables d’être déçus des conséquences sur nos loisirs. C’est humain.

Cependant, au plus vite nous cessons de lutter contre le cours des choses, au mieux nous pouvons nous relever et à nouveau avancer. C’est d’ailleurs ce qui différencie les champions du commun des mortels. Tout le monde peut être démotivé, abattu et déçu, mais les champions se relèvent plus rapidement que les autres. 

Accepter la situation actuelle permet dès lors de définir de nouveaux objectifs et d’avancer vers ces derniers, pas après pas. N’est-ce pas d’ailleurs ce long processus d’entraînement que nous aimons tant ? En ces temps difficiles, il est plus important que jamais d’avoir une lumière au bout du tunnel.

Adapter son entraînement

En ce moment, l’objectif principal n’est pas d’accomplir des exploits sportifs ou d’atteindre un pic de forme physique, mais plutôt de prendre soin de soi et d’optimiser son système immunitaire. Cela passe par une adaptation de son entraînement quotidien.

Courir un marathon ou équivalent, réaliser une séance difficile de fractionné à haute intensité (HIIT),… affaiblit de façon temporaire notre système immunitaire. Plus exactement, notre système immunitaire est occupé à réparer les dommages causés par ces activités stressantes. 

Il est dès lors important de limiter l’intensité de l’exercice physique. Courir un marathon, même dans son jardin, n’est pas une bonne idée, ni de démarrer un entraînement intensif pour battre son record sur 5 km. Le fractionné est à utiliser avec modération, en diminuant le nombre de répétitions et en augmentant le temps de récupération. 

Si le sport permet clairement d’améliorer son système immunitaire, des efforts physiques trop importants ont juste pour effet d’augmenter les risques d’infection. Alors que ce soit pour nous ou pour les autres, soyons raisonnables !

Ceci étant dit, un entraînement majoritairement aérobie (aussi appelé endurance fondamentale), ponctué d’une séance de sprint tous les 7 à 10 jours, est idéal pour la santé et permet de conserver une bonne partie de sa forme physique en attendant le retour des jours meilleurs.

Objectif d’automne 

Cette période représente également l’opportunité de se concentrer pleinement sur un objectif en automne, par exemple un marathon. En temps normal, la saison est ponctuée de courses, ce qui oblige à réaliser des préparations rapides (parfois de semaine en semaine), à prendre du repos forcé, à davantage risquer une blessure et, au final, à ne pas pouvoir atteindre son meilleur niveau.

Désormais, rien n’encombre la route menant au prochain objectif. Profitez de ce temps pour récupérer, particulièrement en cas de confinement à domicile. Ensuite, construisez une base d’endurance solide pendant plusieurs mois, avant de ré-introduire de l’entraînement plus intensif et davantage spécifique.

Se faisant, vous avez l’occasion de réaliser pleinement votre potentiel athlétique et d’atteindre un nouveau niveau dans votre discipline favorite. Voyons le côté positif des choses et prenons conscience de l’opportunité sans précédent que nous avons à notre disposition.

Aussi, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez un programme d’entraînement sur mesure vous permettant de réaliser ces objectifs. C’est le moment de le démarrer !

Ce que dit la science

En guise de conclusion, voici certains points mis en avant dans l’article scientifique “The compelling link between physical activity and the body’s defense system” (Le lien direct entre activité physique et immunité) :

  • Une absence d’activité physique augmente les risques d’infection des voies respiratoires supérieures.
  • Une nutrition faible en calories augmente également les risques de tomber malade.
  • Un exercice physique quotidien renforce le système immunitaire et retarde les problèmes liés au vieillissement.
  • Le risque d’infection augmente proportionnellement avec l’intensité de l’exercice.
  • Le risque de maladie est plus important pendant les périodes d’entraînement intensifs et de compétitions.

Alors, si vous le pouvez, sortez (tout en respectant les distances requises), bougez, faites du sport, mais surtout prenez soin de vous et de vos proches.

Je m’appelle Marco Willemart. Je suis athlète et coach de course à pied et d’endurance. J’accompagne les coureurs de tous niveaux dans leur entraînement afin de les aider à réaliser leurs objectifs.

Au programme : course à pied (route et trail) du 5km au marathon (et au delà !), mais aussi nutrition et remise en forme.

Je vous montre comment vous entraîner plus intuitivement. Prendre ce que votre corps vous donne chaque jour et rien de plus. Dire bye bye aux blessures. Devenir plus rapide. Améliorer votre santé.

Commencez par lire mon ebook. Il est gratuit. Et spécialement conçu pour démarrer l’entraînement du bon pied !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *